Un instant s'il vous plaît...
Photos du Blogue
Description

Le Canada change les paroles de l'hymne national pour le rendre plus inclusif

Au Canada, mercredi 31 janvier 2018, le Sénat a approuvé le projet de loi C-210, « loi modifiant la loi sur l'hymne national (genre) », qui change les paroles de l'hymne national. Le but étant d'y éliminer toute distinction de genre. Le texte que le Sénat vient d'adopter en troisième lecture veut que les Canadiens ne chantent désormais plus « in all thy sons command » («un véritable amour de la patrie anime tous tes fils») mais « in all of us command » (« un véritable amour de la patrie nous anime tous »).

Le mot «fils» n'est pas assez neutre, jugé trop discriminatoire, selon les adhérents au projet. Le terme «nous» permettrait d'englober les hommes et les femmes, sans distinction, discrimination. Cette modification ne toucherait que la version anglaise de l'hymne, la version française ne parlant pas de «fils» ni de «filles».

Historique du projet :

C'est en janvier 2016 que le député libéral Maurice Bélanger dépose ce projet en chambre. Ce n'est pas la première tentative, le projet avait déjà échoué le mois d'avril précédent en deuxième lecture. Mais coûte que coûte, dans ce combat dont la justification est de rendre hommage à toutes les femmes qui ont travaillé pour bâtir le Canada, le député ne lâche rien. Cette fois c'est effectivement la bonne: en juin dernier, la Chambre des Communes adopte le projet.

En juin 2016, le parlement a voté en faveur de la proposition, laissant la place au Sénat. Deux mois plus tard, Bélanger est décédé. Quelques semaines avant sa mort, il a déclaré aux médias locaux que les femmes ne devraient pas être ignorées dans l'hymne, puisqu'elles représentent 52% de la population du pays. 

Le projet de loi a été arrêté pendant 18 mois au Sénat, parce qu'un groupe de sénateurs conservateurs n'a pas permis le vote final. Ils ont soutenu que le nouvel hymne ne devrait pas être chanté le 1er juillet 2017, date qui marquait le 150e anniversaire de la fondation du Canada.

David Wells, l'un des sénateurs conservateurs, a ouvertement déclaré son désaccord avec le changement, déclarant: « J'essaie de protéger la tradition au lieu de la minimiser avec une version politiquement correcte qui est historiquement inexacte. »

Puis le vote au Sénat, le Premier ministre Justin Trudeau, a souligné son appui au projet de loi dans un message posté sur son compte Twitter: « Le projet de loi de Mauril visant à rendre neutre le Canada en matière de genre a été adopté ce soir en troisième lecture au Sénat. Avons franchi une nouvelle étape vers l'égalité des genres. »

Plus de blogues locaux
Jonathan Bertrand, le président de technologies D-Central, a des ordinateurs chinois dans sa « mine » de bitcoins en banlieue de Montréal. Ces appareils coûtent jusqu'à 3000 $ par unité. Ces cinquante machines n’ont ni écran ni clavier. Mais elles possèdent chacune des dizaines de microprocesseurs e…
Par : Infoman
Autres blogues de ce membre
De la folie : ces baies tuent le cancer. Après qu’une minute ! Cette nouvelle tombe à pic et offre une mesure d’espoir à des millions : des scientifiques semblent avoir découvert un agent anticancéreux hautement efficace et naturel. Complètement par hasard ! De plus, jusqu’ici, les résultats des tes…
Commentaires
Trier par: 
Par page :
 
  • Il n'y a pas encore de commentaires
administrateurs
Aucun contenu disponible pour le moment.
Note pour cette chronique
1 votes
Avez-vous aimé cette page? PARTAGEZ-LE!
Les participants
Aucun contenu disponible pour le moment.
Flux RSS des propriétaires
$(document).ready(function(){ $("#carousel_hidde").removeAttr("style"); });